Connexion



Comment définir la médiumnité et quels sont les signes ?

Comment définir la médiumnité et quels sont les signes ?

La médiumnité est, de manière globale, la faculté qu'on certaines personnes à pouvoir communiquer avec les esprits. Les esprits sont des êtres immatériaux, ayant une faculté de penser. Il est en effet admis que l'Homme est doté d'un corps, mais également d'un esprit, et que ces deux entités sont dissociables, notamment au moment de la mort du corps. L'esprit, qui regroupe toutes nos facultés mentales, à savoir la pensée, le jugement ou encore la perception, est donc incorporel. 


Les médiums sont donc des personnes qui ont une sensibilité plus acérée que la plupart des êtres humains, et qui peuvent ainsi entrer en contact avec l'esprit incorporel d'une personne défunte. Il s'agit souvent de signes qui ne sont pas perceptibles par nos cinq sens dits classiques et qui requiert une clairvoyance que nombreux n'ont pas.


D'où vient le terme de médium?

La médiumnité est un phénomène qui peut en quelque sorte atteindre n'importe qui, mais la notion en tant que telle n'est apparue en France que dans la seconde moitié du 19ème siècle, notamment grâce au livre d'Allan Kardec intitulé Le Livres des Médiums.
Cependant, la faculté de parler aux esprits a toujours été présente au fil des siècles : au 17ème siècle, on utilise le mot de somnambule pour décrire les personnes étant hypersensibles. Pourtant, les personnes qui se disent médiums ou somnambules sont souvent vues comme des charlatans, étant donné que cette faculté à également donné lieu à des nombreuses fraudes et impostures.

Dans les pays anglo-saxons, la médiumnité n'est pas vue comme une absurdité, bien au contraire. C'est en France que le phénomène attire de nombreuses suspicions ; c'est pourquoi plusieurs scientifiques ont mené, au cours du 19 et 20ème siècle, des études afin de discerner le vrai du faux. Les résultats appellent souvent à des impostures ou à un manque de données. Pourtant, de nombreux ethnologues ont pu observer ce qu'ils appellent des états modifiés de conscience dans d'autres pays exotiques, notamment en Afrique ou en Amérique latine avec les chamanes. La pratique fut longtemps taboue en Europe.
Quels sont les signes précurseurs de la médiumnité ?
Au cours des années, et alors que la pratique se vulgarisa en Europe et en France, les voyants, médiums ou êtres hypersensibles témoignent de signes et de sentiments similaires : les être humains dotés du don de médiumnité ont souvent vécu des expériences ou moments traumatisants dans leur vie, comme la perte d'un proche ou un accident grave au niveau corporel leur ayant fait frôler la mort. En effet, une personne ayant été au contact de la vie après la mort a souvent plus de sensibilité à ce niveau.

L'intuition ou le ressenti est le principal signe précurseur. Les médiums ou personnes hypersensibles ont en effet régulièrement la sensation, en pénétrant dans un lieu pour la première fois, d'y avoir déjà été ; d'autres personnes font des rêves prémonitoires ou ont des rêves qui s'apparentent à des situations bien réelles. Parfois, l'intuition est tellement forte qu'un médium peut détecter un sentiment fort chez une personne proche de lui physiquement, comme la peur, la colère ou la tristesse.
En ce qui concerne les rêves, les médiums se réveillent souvent peu reposés car ces rêves prémonitoires requièrent énormément d'énergie.

Les visions d'êtres ou d'entités qu'eux seuls peuvent observer est évidemment un autre signe des personnes médium. Souvent, cette faculté à observer des apparitions se fait ressentir pendant l'enfance du médium ; en grandissant, ce don à tendance à disparaître car l'esprit humain devient de plus en plus cartésien, terre à terre, et moins imaginatif que dans son enfance.
Parfois, il ne peut pas s'agir de visions mais plutôt d'un ressenti : le plus probable est que cela arrive pendant la nuit. Un médium peut parfois se réveiller en pleine nuit en ayant la sensation intense de ne pas être seul dans la pièce. Son hypersensibilité lui fait en effet ressentir des esprits vagabonds environnants.

Un autre signe précurseur de ce don est l'agoraphobie: comme expliqué plus haut, un médium a tendance à capter les sentiments intérieurs des personnes alentours. Ainsi, être en plein cœur d'une foule, pour un médium, revient à ressentir au même moment des sensations contraires et d'une intensité rare. Cela est dû à l'empathie prégnante des médiums, car il s'agit d'une faculté très dure à gérer et à refouler.

Enfin, les personnes qui ont une tendance à être médium ou voyant ressentent parfois le sentiment de devoir accomplir quelque chose; cela est lié à l'extrême empathie dont ils font preuve.




Précédent
Suivant



Voici une liste de voyants qui peuvent vous en dire plus


Voyant Samuel Rochet
Samuel Rochet
Code 745
médiumnité
Voyant Caro Duplantie
Caro Duplantie
Code 524
médiumnité


Commentaires


Commentaires


Laisser un commentaire

Vous devez être connecté pour laisser un commentaire.

Connexion
Inscription




* Nos promotions sont valides lorsqu'elles sont affichées sur le site et ne s'appliquent pas aux forfaits.
Top