Connexion


Forfait Découverte

Le Tirage des runes

Le Tirage des runes

La rune ou le Futhark est une langue complexe qui est aujourd’hui très connue dans le monde de la magie et de la voyance. En voyance, le tirage de runes permet d’obtenir des réponses précises à une question, mais également de prédire des évènements futurs ou même le déroulement d’une journée. Pourtant, avant qu’elle soit utilisée dans le domaine occulte, cette langue était utilisée au quotidien par différentes populations.

Histoire

Selon des historiens, la rune est un savant mélange de plusieurs langues datant de 200 avant J.C. Une population germanique l’aurait créé pour transcrire leur langue par écrit, mais on y trouve quand même des caractères latins ou grecs aux runes. Cet alphabet a ensuite évolué et s’est répandu jusqu’en Scandinavie. Jusqu’au XIVe siècle, l’alphabet runique fut utilisé au Danemark, alors qu’elle perdura jusqu’au XIXe siècle en Suède. On trouve souvent des inscriptions runiques sur les tombes scandinaves.

Selon certaines légendes, les runes auraient appartenu aux Géants, qui l’ont ensuite perdu lorsqu’ils se sont battus avec les Dieux. Le dieu de la guerre Odin aurait découvert les runes lorsqu’il a été pendu pendant 9 jours sur sa propre lance sur l’Arbre du Monde. Ce sacrifice lui valut de recevoir la connaissance et la sagesse des Runes. Par la suite, les Runes ne furent utilisées que durant les pratiques sacrées ou les rituels dédiés aux Dieux.

Puis, après l’apparition de la religion chrétienne, les runes disparurent petit à petit, dans la gaule, mais aussi dans les territoires scandinaves et germaniques. Des érudits conservaient toutefois des ouvrages recueillant cette sagesse et pratiquaient le bouche-à-oreille pour faire perdurer cette connaissance.

Les runes, un outil de divination

Au début de XXe siècle, des groupes spirituels ont commencé à s’intéresser et se servir de cette langue oubliée. Tout comme le tarot, les runes ont peu à peu pris beaucoup d’importance dans le domaine ésotérique. En effet, à travers les époques, les runes étaient aussi utilisées à des fins magiques. Par exemple, au temps des vikings, des inscriptions runiques étaient gravées sur une épée pour obtenir la victoire contre ses adversaires.

Historiquement, il est connu que le peuple germanique pratiquait beaucoup les divinations. En 1902, les nazis auraient utilisé les runes d’Armanen pour faire de la magie. L’utilisation des runes a ensuite évolué et les supports ont aussi varié. Dans certains cas, les runes étaient inscrites sur des pierres, parfois de branches, des cristaux ou dans l’argile. Placées dans un sac fermé, elles étaient jetées au hasard afin d’obtenir une réponse.

Comprendre les runes

Pour certains, les runes sont synonymes de sagesse et de clairvoyance, c’est pourquoi elles sont utilisées par les médiums comme support de divination.Il existe aujourd’hui plusieurs plateformes de voyance en ligne qui proposent la divination par les runes. Le tirage des runes est aussi réputé que celui des tarots ou la voyance par boule de cristal.

Il faut savoir qu’il existe différentes sortes d’alphabets runiques et que le nombre de symboles diffère d’une culture à une autre. Par exemple, le futhark de l’an 700 comprend 16 runes tandis que le Futhark anglo-saxon est constitué par 28 ou 33 runes. Mais la version la plus célèbre, aujourd’hui, est l’alphabet runique composé de 24 symboles.

  • FEHU/FEOH : Le bétail, la nourriture
  • UR/URRUZ : L’aurochs, la promotion
  • THORN/THURISAZ : Une épine, la protection
  • ANSUR/ANSUZ : Une bouche, la communication
  • RAD/RAIDHO : Un charriot, le voyage
  • KEN/KENAZ : Une torche, la convalescence
  • GEOFU /GEBO : Un don, la générosité
  • WYNN/WUNJU : La joie, l’illumination
  • HAGALL/HAGALAZ : La grêle, les perturbations
  • NIED/NAUDHIZ : Le dénuement, la patience
  • ISS/ISA : La glace, la préservation
  • GER /JERA : Une moisson, la justice
  • EOH /EIHWAZ : Le bois d’if, la résurrection
  • PEORTH/PERTHRO : Un gobelet à dés, le dévoilement
  • EOLH : Un élan, la protection
  • SIGEL/SOWILO : Le soleil, la réussite
  • TYR/TIWAZ : Le dieu Tyr, la motivation
  • BEORC/BERKANO : Le bouleau, un commencement
  • EHWAZ : Le cheval, une avancée
  • MANN/MANNAZ : Le genre humain, l’interdépendance
  • LAGU/LAGUZ : L’eau, l’intuition
  • ING/INGWAZ : L’achèvement, le renouveau
  • DAEG/DAGAZ : Le jour, la transformation
  • OTHEL /OTHALAZ : Les biens matériels, l’héritage


Déroulement d’un tirage de rune

Avant de tirer les runes, celles-ci doivent être mises dans une bourse ou un petit sac fermé. Mélangez ces dernières avant de plonger la main dans le sac et tirer les runes en pensant à une question précise. Il est aussi possible de mélanger les runes face cachée, à la façon des dominos et choisir.

Il est possible de faire un tirage de 3 runes pour une question nécessitant comme réponse « Oui » ou « Non ». Mais il y a aussi les tirages de 5 runes, de 7 runes ou encore de 10 runes.




Article précédent
Article plus récent



Forfait Découverte




Top