Connexion


Forfait Découverte

Voyance Islam

Voyance Islam

Voyance : que dit l'Islam

Dans la religion musulmane, la voyance est frappée du sceau de « Haram ». C’est donc considéré comme une pratique de mécréant. La raison en est toute simple. En effet, selon l’Islam, Dieu (Allah) Est « la Connaissance de l’invisible et de l’inconnu, de ce qui est, ce qui a été et de ce qui sera ». Ce qui veut dire qu’il n’y a que Dieu qui voit ce qui est invisible et ce qui est visible. C’est donc un péché que de prétendre avoir ce pouvoir divin. Même le prophète Mohammed soutenait qu’il n’avait pas le don de voir l’invisible, et que ce qu’il révélait de l’avenir, était simplement ce qu’Allah lui a révélé.

L’invisible concerne le passé et le futur, domaine de prédilection des voyants. Raison pour laquelle en Islam, toutes les pratiques de voyance sont interdites. Il peut s’agir de la lecture des lignes de la main, du tirage des cartes, du Tarot, de lire les feuilles de thé, de voir dans les boules de cristal, de consulter l'horoscope, le biorythme, le Yi-king, les petits biscuits chinois, et bien d’autres. Aussi, dans la religion musulmane, tout voyant est un mécréant.

L’Islam en contre, mais…

Nous ne sommes que de simples humains, et dans notre quotidien, on traverse des situations, pas toujours faciles. Il nous arrive de vivre des drames, ou des échecs, qu’ils soient d’ordre sentimental ou professionnel. Il faut avouer que l’on a très souvent envie de prévenir ce genre d’évènements. Peut-être que si on en avait su les conséquences, on aurait procéder autrement. D’autres fois, on est en train de traverser une situation particulièrement difficile, et on brûle d’envie de savoir, si on en verra le bout, et si cela va durer encore un bon moment. Peu de personnes résistent et nombreux sont ceux qui se tournent vers des voyants, pour essayer de trouver des réponses à leurs dilemmes.
Les voyants par définition du mot, sont des personnes ayant la possibilité de voir des choses, qui ne sont pas accessible au commun des mortels. Ces voyants, selon leur domaine, vont donc utiliser ou pas, des outils (cartes, pendule, boule de cristal, etc.), pour avoir des réponses, et les transmettre à leur clients.
Cependant, plusieurs Sourate dans le Coran comme par exemple la Sourate 27, ne donne pas le droit aux musulmans, de consulter un voyant. Toutefois, tout est question de compréhension, et on peut donc comprendre les choses autrement.

Islam : la voyance sans péché ?

La vie n’est pas un long fleuve tranquille, et chacun a sa philosophie, et sa manière de voir les choses. Au-delà de tout ce que nous dit la religion musulmane sur la question, on peut creuser et se poser d’autres questions.
Pour certains, la voyance n’est pas automatiquement à classer dans le « haram ». Pour ces personnes, tout dépend de la manière dont elle est utilisée. Ainsi, lorsque la voyance sert une cause juste, lorsqu’elle aide à lutter contre le mal, elle ne peut être considérer comme un péché.
Il est vrai que d’autres diront que les difficultés représentent la manière d’Allah, pour éprouver la foi de ses fidèles. Toutefois, lorsqu’une personne est confrontée à un problème, il cherche à s’en sortir, et la voyance représente un moyen comme un autre d’y arriver. La voyance dans ce cas, est juste un guide, pour prendre la bonne décision. Le voyant apporte donc son aide aux personnes qui en ont besoin. L’intention y est pour beaucoup, dans ce genre de pensée. La question qui se pose est donc, si une personne possède ce don, est-ce un péché de le partager avec son prochain ?
D’aucun pense que si la voyance est pratiquée en toute sincérité et sans arrière-pensée, alors il est plutôt « halal ». En effet, le voyant n’ordonne pas à une personne d’aller faire du mal. Au final, la décision revient à la personne qui consulte, d’utiliser ou non les informations qui lui ont été transmis. De plus, les astres sont censés être les messagers de Dieu, dans ce cas, est-ce vraiment mal de les consulter.
Le débat sur l’Islam et la voyance, pourra continuer longtemps, et les réponses vont certainement diverger, selon le point de vu de chaque personne. Cependant, il faut savoir qu’en dehors des arnaqueurs et des charlatans, les personnes dotées du don de la voyance, utilise souvent leur don, pour venir en aide à ceux qui les sollicitent. Ils servent de guide. Il y a des actes qui finissent par mener à un chemin qui nous écarte de la voie de Dieu, en nous conduisant au péché. Le voyant grâce à son don, pourrait aider à prendre les bonnes décisions, pour ne pas déplaire à Dieu. Quand on cherche son approbation, en ne voulant pas lui déplaire, on ne peut être en train de péché.





Article précédent
Article plus récent



Forfait Découverte




Top