Connexion


Forfait Découverte

10 questions sur la voyance que vous n’avez jamais osé poser

10 questions sur la voyance que vous n’avez jamais osé poser

Voir l’avenir est un art divinatoire qui a toujours suscité la curiosité. Comment est-ce possible ? La voyance peut-elle s’apprendre ? Pourquoi telle personne voit et pas d’autres ? Comment choisir un bon voyant ? Puis-je vraiment me fier à un médium ? Où en trouver un bon ? Que peut-il m’apprendre sur mon futur ? Sur moi ? La voyance a bien évolué depuis des millénaires, mais reste néanmoins un mystère qui fascine. Voici 10 questions sur la voyance que vous n’avez jamais osé poser !





Question n° 1 : Comment devient-on voyant ?

On ne devient pas voyant, on né comme ça. Il faut savoir que la voyance est un attribut de chaque être humain incarné sur cette terre. Pourtant, la plupart d’entre nous ne voient pas. En réalité, ce don est inné chez chaque nourrisson. Cependant, vers l’âge de 7 ans, ce don disparaît en même temps que notre naïveté. Lorsque nous entrons dans l’âge de raison, nous perdons en même temps notre capacité à communiquer avec l’au-delà. Seuls certains le conservent et deviennent les médiums qui font l’exception.

Question n° 2 : Peut-on se fier à la voyance ?

La voyance est une photographie de vos futurs possibles à un moment donné en fonction de vos actions passées et de vos intentions présentes. Vous pouvez donc vous fier aux flashs canalisés par le médium en tenant compte de ces précisions. Si vous modifiez votre façon de penser et engager d’autres actions que celles menées jusqu’à présent, vous pouvez modifier votre avenir. C’est justement là l’intérêt de la voyance : pouvoir anticiper les obstacles pour engager les actions correctives nécessaires avant que l’évènement se produise pour mieux l’éviter.

Question n° 3 : Comment reconnaître un bon voyant ?

Il faut vous fier à votre intuition. Elle vous guidera pour choisir le voyant qui va pouvoir répondre à vos questions de façon authentique. C’est comme choisir votre médecin, sauf que le médium s’aligne plus avec une médecine de l’âme.

Question n° 4 : Est-ce que la voyance influence mon libre arbitre ?

Votre libre arbitre vous appartient. Le voyant que vous allez consulter n’est pas là pour vous dire il faut faire comme ceci ou comme cela. Il est en face de vous pour vous transmettre les messages de l’univers que vous n’entendez pas et qui doivent vous aider à décrypter les solutions possibles pour le problème qui vous préoccupe. Une fois les clés en main, c’est à vous de choisir de ce que vous voulez en faire.

Question n° 5 : Quelles sont les limites de la voyance ?

La voyance n’a, en principe, pas de limites. Quand un voyant ne voit pas la réponse, c’est que l’univers ne veut pas répondre. Cela signifie souvent que votre façon d’envisager les choses n’est pas la bonne et que vous êtes dans l’attente ou lieu d’être dans l’action. En changeant votre point de vue, vous pourrez débloquer la situation et obtenir les messages qui répondront à vos questions.

Question n° 6 : Est-ce qu’un voyant voit pour lui-même ?

La réponse est oui avec une nuance. En fait, le voyant voit pour tout le monde y compris pour vous, pour ses proches et pour lui-même. Cependant, il arrive que le médium n’ait pas envie d’entendre les messages quand ceux-ci touchent de façon négative un proche ou lui-même.

Question n° 7 : La voyance s’accompagne toujours du don de magnétisme ?

Non, la voyance ne donne pas lieu forcément à des dons de guérisseur par magnétisme. À l’inverse, tout magnétiseur est voyant à la base. En effet, il voit au cœur de l’organisme et donc voit également les maux de l’esprit qui ont engendré les maux du corps.

Question n° 8 : Où consulter un bon voyant ?

Avec l’avènement du net, le lieu où trouver un bon voyant s’est largement diversifié. Vous pouvez le choisir à côté de chez vous comme vous mettre en résonnance avec un médium à des milliers de kilomètres de votre domicile. Là encore, votre intuition pour choisir votre voyant est votre meilleur allié.

Question n° 9 : Un voyant peut-il perdre son don ?

Voir au-delà des apparences demande une certaine ouverture d’esprit. Or, des évènements tragiques de la vie, des grandes déceptions ou encore des grands malheurs peuvent affecter le voyant qui va se refermer à ces énergies de communication avec l’au-delà. Il ne le perd pas vraiment. C’est plutôt comme une mise en sommeil.

Question n° 10 : la voyance doit-elle s’entretenir ?

Oui, il faut s’exercer tout le temps pour que le don puisse se développer et se pérenniser dans le temps.






Article précédent
Article plus récent



Forfait Découverte




Top