Connexion


Forfait Découverte

La voyance empêche-t-elle le libre arbitre ?

La voyance empêche-t-elle le libre arbitre ?

Libre arbitre et voyance sont et ont toujours été sujets à débat. Il y a ceux qui pensent que la voyance n’est rien d’autre qu’un moyen de contrôler les autres quand d’autres sont persuadés que le libre arbitre ne peut pas se perdre. Les controverses vont bon train sur le sujet et déchaînent souvent les passions. De débats animés en discussions passionnées, le sujet ouvre la problématique sur plusieurs questions. Qu’en est-il exactement de la relation entre voyance et libre arbitre ? La voyance peut-elle empêcher le libre arbitre ? Nos experts vous apportent leurs points de vue sur la question !





La voyance, une pratique mal connue et souffrant d’une image dégradée

Qui n’a pas en tête cette image d’Épinal d’une madame Irma blottie au fond de sa tante et donnant des prédictions contre quelques sous ? Tout le monde ! Et même si les mentalités ont évolué, beaucoup restent encore bloqués sur cette photo d’antan qui n’a plus rien à voir avec le voyant d’aujourd’hui. En effet, la voyance est basée sur la perception des vibrations émises par tout corps vivant. Ces ondes magnétiques ont été largement démontrées par la science et l’homme ne fait pas exception à la règle. Il est vivant et donc envoie des vibrations dans l’univers tout comme il en reçoit. Nous sommes donc des sortes d’émetteurs récepteurs vibratoires. Au-delà de cela, est-il réellement impensable de supposer que des personnes plus sensibles que la moyenne perçoivent ces vibrations ? La réponse transparaît dans les regroupements de plus en plus fréquents sur les réseaux sociaux, les forums et les blogs d’empathes et hyper sensibles qui ne cachent pas leur difficulté à se protéger du ressenti des émotions des autres.
Il n’y a donc aucune raison valable en s’appuyant sur ce postulat, pour que les voyants ne puissent pas percevoir les vibrations des autres et a fortiori, les ondes magnétiques de l’univers et ainsi transcender l’espace-temps pour obtenir des informations sur le passé, le présent et le futur. Pour rappel, le temps est lui aussi désigné sous la forme d’ondes magnétiques rythmées d’une certaine manière. Tout se recoupe et s’enchaîne pour démontrer l’existence rationnelle de la possibilité de percevoir l’avenir sans pour autant affirmer posséder des dons exceptionnels pratiquement improuvables scientifiquement parlant. Cette mise au point sur la voyance étant faite, il est temps de voir le rôle du voyant dans une consultation et en quoi il peut jouer sur le libre arbitre d’une personne.

libre arbitre et voyance, une alliance controversée

Il n’est pas besoin d’être devin pour comprendre que le voyant ne s’impose pas comme un gourou auquel il faut obéir aveuglément, mais bien comme un intermédiaire entre les messages canalisés pour le compte du consultant. Ce dernier vient de son plein gré en consultation pour connaître des réponses et trouver des solutions au problème qui le préoccupe. C’est bien là la preuve de l’action de son libre arbitre dès la première démarche. Personne ne peut forcer une personne à consulter. Et même si cela arrivé, il ne serait pas possible au médium de pénétrer et de percevoir ses vibrations sans son accord explicite. Ce serait donc une perte de temps pour le consultant comme pour le médium.
En second lieu, il convient de constater que le voyant donne les messages tels qu’il les reçoit. Il n’est pas forcément au courant des détails de la situation qui amène le consultant et se contente de faire le relais entre l’invisible et le visible. Il canalise les messages de l’univers, des anges gardiens ou encore des guides de la personne. Ce sont eux qui prennent la responsabilité de donner des informations sur l’avenir du consultant. Et d’ailleurs, dans certains cas, le médium n’obtient pas de réponses aux questions si les guides estiment qu’il ne faut pas que le consultant les connaisse maintenant. Il n’y a donc aucune influence exercée par le voyant sur le consultant dans la mesure où il se contente d’être un lien, un canal entre l’univers et le monde réel. Et tous les conseils qui sont donnés par le biais de la voyance ne restent que des conseils. Cela signifie clairement que le consultant conserve entièrement son libre arbitre.

Choisir de savoir et prendre les décisions pour soi, l’apanage du consultant

Le libre arbitre ne peut être retiré du consultant. C’est une question de déontologie. Alors, si vous tombez sur un voyant qui veut absolument que vous suiviez les conseils de ses messages, sachez que vous êtes tombé sur un charlatan et fuyez !




Article précédent
Article plus récent



Forfait Découverte




Top